Le Forum Avions Piel, consacré aux Pierres Précieuses. Super Emeraude, Beryl, Saphir, CP80 etc

Avions Claude Piel, CP1315 CP1310 CP320 Super Emeraude, CP30 Emeraude, CP80, CP1320 Saphir, CP70 Beryl, CP60 Diamant, ML250 Rubis
Nous sommes le Jeu 19 Oct, 2017 5:32 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Trim mécanique ou élèctrique pour le CP 320 ?
MessagePosté: Sam 08 Juil, 2006 6:48 pm 
Hors ligne
Pilote Privé
Pilote Privé

Inscription: Ven 26 Nov, 2004 4:13 pm
Messages: 124
Salut tout le monde,

Pourriez vous me dire avec quel type de trim de profondeur sont équipés vos CP 301 à 320 :?: Elèctrique ou mécanique ???
Je souhaite remplacer le mien qui "déroule" sans arrêt en vol :ablow:
Merci de préciser le fournisseur... et le prix si vous le connaissez.

Bon vols,
Maël.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Trim mécanique ou élèctrique pour le CP 320 ?
MessagePosté: Sam 08 Juil, 2006 9:15 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Mael a écrit:
Salut tout le monde,

Pourriez vous me dire avec quel type de trim de profondeur sont équipés vos CP 301 à 320 :?: Elèctrique ou mécanique ???
Je souhaite remplacer le mien qui "déroule" sans arrêt en vol :ablow:
Merci de préciser le fournisseur... et le prix si vous le connaissez.

Bon vols,
Maël.


Salut Mael

J'envisage aussi de changer le mien par un électrique (commande par cable actuellement)

Il font de tres petit servo maintenant tres puissant, à loger dans la queue de l'appareil ou bien dans la profondeur directement.

Un expert peut il nous dire la force neccessaire pour le trim pour dimensionner le servo néccessaire ?

Mais il y a un hic quand meme à employer de l'electrique : en cas de defaillance du trim qui se met à piquer ou bien à cabrer accidentellement, si on n'a pas de solution mécanique de secours (deconnection de la commande électrique pour repasser en mecanique), c'est un très gros problème à gerer, voir peut etre l'accident.

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil, 2006 10:51 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
Slt,

De mon expérience passée de modéliste (mes modèles dorment dans le garage ...), un servo se met en butée (donc à piqué ou à cabré) à cause de pb de radio mais pas tout seul. Or ds le cas d'un trim c'est un cablage et je pense que la panne probable est plutôt un non fonctionnement du servo ou un léger battement dû à l'usure de la piste de retour de position.

Sinon un débrayage est effectivement une bonne idée mais je ne vois pas trop comment faire ?

Chris


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil, 2006 10:55 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
J'ajoute au message précédent parce que je l'ai oublié, il existe aujourd'hui sur les cablages des récepteurs radio des fonctions qui font que le servo garde sa position en cas de problème de réception. J'imagine qu'il doit être possible de mettre en oeuvre se genre de sécurité dans le cas d'un cablage ?

Question à poser sur foxpapa ...

Chris


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 08 Juil, 2006 11:01 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
diamant78 a écrit:

Sinon un débrayage est effectivement une bonne idée mais je ne vois pas trop comment faire ?

Chris


Salut Chris

Un debrayage, c'est pas tres dur à réaliser, mais le probleme, c'est pourquoi s'embarrasser d'une commande electrique si elle doit etre doublée d'une commande mécanique !!!!!

Autant garder une commande mécanique tout court, c'est plus sur non ?

A moins de doubler la commande éléctrique, par deux servos, deux boitiers de commande et avec la possibilité de switcher entre les deux.

Reste à savoir ce que l'on veut : la sécurité ou bien le gain de poids.

Les solutions adoptées par nos predécesseurs sont peut etre encore au gout du jour !!!!!

Le débat est donc ouvert :lol:

Lolo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 09 Juil, 2006 2:51 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
Je suis bien d'accord avec toi pour ce qui est du doublage de la commande, ça devient idiot d'avoir les 2 !!
Pour ma part j'ai choisi de mettre un trim électrique, c'est vraiment plus facile à installer.
Pour avoir fréquenté longtemps les terrains de modélisme et vu beaucoup de pannes différentes, je reste convaincu que la probabilité qu'un servo braque seul est quasiment nulle. En plus, qui a déjà vu de rec à ce sujet ?

Après il faut s'interroger sur les conséquences d'une telle panne. Si un trim électrique tombe en panne sur sa position, le pilotage reste possible même si désagréable, par contre s'il y a braquage je ne sait pas ...

Chris

PS : vous envoi bientôt des nouvelles photos de mon diamant ... j'avance quand même, même si ça fait un moment que j'ai pas posté !!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 09 Juil, 2006 6:23 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
diamant78 a écrit:
Pour avoir fréquenté longtemps les terrains de modélisme et vu beaucoup de pannes différentes, je reste convaincu que la probabilité qu'un servo braque seul est quasiment nulle. En plus, qui a déjà vu de rec à ce sujet ?

Après il faut s'interroger sur les conséquences d'une telle panne. Si un trim électrique tombe en panne sur sa position, le pilotage reste possible même si désagréable, par contre s'il y a braquage je ne sait pas ...

Chris


Salut Chris

C'est déja arrivé malheureusement, au décollage, trim qui se met en butée à cabrer, perte de vitesse et décrochage, et dans cette phase du vol, ça ne pardonne pas :annoyed:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 09 Juil, 2006 11:51 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
Effectivement, alors c'est à considérer ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 10 Juil, 2006 4:51 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 02 Juin, 2005 7:56 am
Messages: 94
Bonjour

Mon CP 323 étant encore (Plus pour longtemps j'espère ) en construction,j'ai décidé de monter un trim de profondeur électrique de marque RAC ( RC ALLEN) Page 410 du catalogue Spruce.

CE trim est irréversible ( Il reste en position en cas de panne ). Pour la sécurité maximale il suffit de mettre un inter pour couper l'alimentation électrique .

Le gain de poids est non négligeable et l'installation est facile .

A bientôt

Jean-Marie


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 10 Juil, 2006 5:29 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
PIHIER Jean-Marie a écrit:
Bonjour

Mon CP 323 étant encore (Plus pour longtemps j'espère ) en construction,j'ai décidé de monter un trim de profondeur électrique de marque RAC ( RC ALLEN) Page 410 du catalogue Spruce.

CE trim est irréversible ( Il reste en position en cas de panne ). Pour la sécurité maximale il suffit de mettre un inter pour couper l'alimentation électrique .

Le gain de poids est non négligeable et l'installation est facile .

A bientôt

Jean-Marie


Salut Jean Marie

Combien de seconde ton trim met pour aller de la position médiane vers la butée basse ou autre ?

C'est le lap de temps que tu auras pour réagir en cas de mise en butée accidentelle (commande defectueuse, fils en court circuit) pour couper l'alimentation du trim. Il faut que le bouton soit bien accessible et degagé, car déja, le temps que tu identifies le probleme et que tu réagisse, il sera peut etre deja trop tard !!!!

C'est sur qu'un trim électrique est très seduisant, ça ne prend pas de place, c'est facile à installer et quel confort d'utilisation quand à sa précision.

Ca ne va pas etre facile de prendre une decision !!!!

Quelle force est néccessaire pour commander le trim ?

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: du trim électrique au trim automatique.
MessagePosté: Mar 11 Juil, 2006 7:00 pm 
Hors ligne
Pilote Professionnel
Pilote Professionnel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Juin, 2005 2:15 pm
Messages: 922
Localisation: Paris
Bonjour à tous.

Le trim électrique me semble effectivement préférable au trim mécanique...

... D'autant que j'ai pensé à une modification qui le rende "automatique" :

Le trim a pour but d'annuller les efforts aux comandes. En mesurant ces efforts (toutes les solutions sont envisageables jauges de contraintes, piezo, etc...) on peut commander le trim à traver un régulateur.
Dans ce mode "automatique" on pilote normalement et les efforts s'annulent tout seuls. La constante de temps et le "point zéro" (qui peut être différent de zéro) sont à rêgler pour ne pas donner d'impression d'instabilité.
En cas de pb, on peut toujours virer le régulateur et retourner en commande manuelle...

"YAPUKA" faire un proto.

Bon Vols

_________________
Les fourmis sont des guêpes comme les autres !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 11 Juil, 2006 8:24 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Salut

Je vais essayer de poser la question une troisieme fois !!!! :Jumpy:

Quelle est la force néccessaire à appliquer pour commander le trim ?

Merci


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 11 Juil, 2006 9:38 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
J'avais bien vu ta question mais j'ai pas la réponse ...

Ce que je sais c'est qu'un servo disons standard donne un couple de l'ordre de 0.1Nm. Les modèles pour petits gros, avec mécasisme métal et monté sur double roulement à bille développent facilement 1 à plusieurs Nm.

Nous voilà bien avancé ...

Chez Spruce, les systèmes de trim ray allen donnent : Max Operating Thrust 20 lbs. (0.9 kg) ... dans ce cas il ne donnent pas un couple ...

http://www.aircraftspruce.com/catalog/e ... servos.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 11 Juil, 2006 10:19 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
diamant78 a écrit:
J'avais bien vu ta question mais j'ai pas la réponse ...

Ce que je sais c'est qu'un servo disons standard donne un couple de l'ordre de 0.1Nm. Les modèles pour petits gros, avec mécasisme métal et monté sur double roulement à bille développent facilement 1 à plusieurs Nm.

Nous voilà bien avancé ...

Chez Spruce, les systèmes de trim ray allen donnent : Max Operating Thrust 20 lbs. (0.9 kg) ... dans ce cas il ne donnent pas un couple ...

http://www.aircraftspruce.com/catalog/e ... servos.php


Salut

Je vois plutot un modele à 18 kg et un autre à 9.5 kg non ?

On trouve des servos pouvant de loger dans la profondeur meme, ou dans la queue actionnant directement le trim, en voici un exemple :

Caracteristiques :
Dimensions: 59,2 x 28,8 x 49,8 mm
Poids: 107 g
Couple: 14 Kg.cm
Vitesse: 0,26s / 60°
Alimentation: 4,8 - 6 V
Roulements: 2
Engrenage: Métal

Il faut trouver un capteur pour savoir ou se trouve le trim, et un petit schema electrique pour commander tout ça !!!

Qui s'y colle ?

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 11 Juil, 2006 10:26 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
Je pense (mais n'en suis pas très sûr) que les valeurs 18 et 9.5 sont la charge maximale que peut supporter le mécanisme sans être détérioré mais pas la force qu'il peut développer qui est de 0.9 kg.

Chris


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 11 Juil, 2006 10:26 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Un debut de piste sur le site foxpapa => http://www.foxpapa.com/article.php3?id_article=362

Comme le soulignent quelques constructeurs, il faut que le servo soit alimenté que lorsqu'on le solicite, pas d'action de la part du pilote, servo au repos et bloqué.

Par contre je n'aime pas trop la commande par potentiometre, un up/down serait plus adapté.

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 10 Aoû, 2006 8:35 am 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Salut

Je suis sur le point de réaliser un prototype pour le trim electrique.

Un bouton Up/Down pour la commande, avec remise au neutre à la mise sous tension du boitier, et une butée pique/cabré electronique.

A suivre, en option, un capteur qui indiquera la position du trim sur une rangée de LED.

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 10 Aoû, 2006 10:05 am 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Salut

Je viens de trouver ce type de servo, qui me semble assez dimensionné pour un trim, qu'en pensez vous ?

Citation:
Operating Voltage:
Vmin-max: Dedicated 4.8 - 12.0 VDC
Recommended Operating Voltage:
Vin: 6.0 - 8.4 VDC
Starting Torque:
Ms 65.33 Kg/cm (907 oz/in) @ 6.0VDC
...91.50 Kg/cm (1271 oz/in) @ 8.4 VDC
Speed:
0.29 sec/60 deg. at 6v, 0.21 sec/60 deg. at 8.4V
Weight:
280 gr.(10 oz)
Size:
Length: 100mm(3.94") including mounting flange
..........75mm(2.95") body only
Width: 44mm(1.73")
Height: 93mm(3.66") w/ output arm installed
.........79mm(3.10") body only


Et puis un peu plus gros pour les volets !!!!

Citation:
TONE SSPS-105
MTFB 250.000CYCLE
Motor CANON 38 dia. 7-slots
Weight 780g (including 1 meter cord)
Dimension:5 1/4" x 4 3/4" x 2 1/2"
Water resistance Allow splash
Case Al diecast
Input pulse +3 to 5v 1.51ms￾}400 micro second (signal)
Axial angle ￾}45deg.￾}90deg.￾}180deg. /400 micro second
Speed Std:0.95sec/90deg:HS 0.5sec/90deg.
Max torque Std:380Kg and middot;cm HS:190Kg and middot;cm
Maximum current 12v:9Amp 24v:4.5Amp
Voltage DC 12V (24-28V model available)


Fichiers joints:
Commentaire: Ca, c'est le gros, pour les volets.
servo.jpg
servo.jpg [ 38.01 Kio | Vu 10144 fois ]
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Super ton servo de volets !
MessagePosté: Jeu 10 Aoû, 2006 5:05 pm 
Hors ligne
Pilote Professionnel
Pilote Professionnel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Juin, 2005 2:15 pm
Messages: 922
Localisation: Paris
Bonjour !

Super, ton servo pour les volets!
D'abord, çà ressemble à du sérieux côté construction (le prix doit être en conséquence, mais quand ça touche à la sécurité...)

La version la plus rapide (HS) n'est absolument pas utile, on a donc un couple disponible de 380 kgcm, (ou mieux 38 Nm !) qui, sur une course utile que j'estime à deux radians, fait 76 joules.
Ramené à un levier manuel équivalent de course à la poignée : 38cm (pour la simplicité du calcul), ça fait une force de 200N... (ou 20 kg)
C'est pas mal, et même probablement suffisant dans tous les cas de figure d'avions légers : Même d'après ma vieille expérience du MS892 où la sortie du "deuxième cran" était particulièrement pénible, il n'y avait quand même pas 20 kilos à "tirer"...

Pour ce qui est de la vitesse de manoeuvre, les volets électriques à vis sans fin sont généralement lents (10 à 20 secondes de 0 au braquage max) et cette lenteur est la même dans les deux sens.
Le servo que tu présentes est environ dix fois plus rapide. Je pense que cette vitesse peut être très utile, mais à condition de distinguer 4 (+2?)cas :

1/ la sortie du "premier cran" de volet (hypersustentateur - décollage et atterrissage) peut être relativement rapide sans prendre de risque (dans la limite où la vitesse est compatible avec cette manoeuvre, bien entendu).

2/ la sortie du "deuxième cran" de volet (hypersustentateur+trainée - approche de précaution, atterrissage court) induit généralement un fort couple piqueur (le cas extrème se trouve sur le MCR où cette position de volet se traduit par un avion presque incontrôlable sur remise de gaz en vol lent). La lenteur du braquage s'impose !

3/ la rentrée du "deuxième cran" vers le "premier cran" se traduit par une diminution de trainée et une diminution du couple piqueur qui autorise la remise plein-gaz (ce qui peut être urgent en cas de remise de gaz avec obstacle !) mais pas par une diminution notable du Czmax. Une manoeuvre rapide (permettant tout de même le contrôle en tangage avec la diminution du couple piqueur inverse du cas 2) peut donc se révéler utile.

4/ la rentrée du "premier cran" vers le "lisse" se traduit par une diminution du Czmax. La rentrée des volets est donc conditionnée par la vitesse de vol (ou plus précisément par l'incidence qui conditionne directement le Cz). On pourrait imaginer un système qui prend en compte ce paramètre, où même qui automatise complètement le fonctionnement des volets en fonction de l'incidence de l'aile, mais à défaut... La lenteur du braquage s'impose !

Il y a aussi un (cinquième ?) cas où le retour en lisse rapide depuis n'importe quel braquage peut utile : c'est quand les roues ont touché le sol et qu'on veut "asseoir" l'avion pour freiner très fort. Là un permissif de compression sur les deux jambes du train peut autoriser la manoeuvre rapide...
Ce système a sûrement plus d'intérêt avec un train tricycle où on peu vraiment freiner très fort qu'avec un train classique où on gagne peut-être à garder la trainée du braquage maximum des volets... (A vérifier suivant chaque type d'avion!)

On peut même trouver un (sixième !) cas où le braquage rapide des volets de la position lisse au premier cran "hypersustentateur" peut être temporisée par un paramètre externe : le contact de la roulette de nez (pour les trains tricycles uniquement) sur le sol.
Avant la mise de gaz, le pilote demande la position "premier cran" mais les volets restent en "lisse". L'avion accélère avec cette position de volet qui minimise la trainée, et donc la distance de roulage. A la vitesse de rotation, le pilote affiche l'incidence de montée initiale. Dès que la roulette de nez quitte le sol, les volets se braquent au "premier cran" et... l'avion décolle!
(Les cas 5 et 6 font également partie du système de commande des volets beaucoup plus automatisé que j'ai en projet... Il sera(it) capable en prenant en compte la vitesse de vol de gérer la position des volets en vol, mais également de gérer automatiquement une séquence aussi complexe qu'une remise de gaz après une approche de précaution: rentrée complète des volets au toucher des roues et remise du premier cran sur la condition vitesse+moteur+roulette de nez levée... Mais ça, c'est une autre histoire!)

Tout ça pour dire quoi?
Que la commande entre la main du pilote et le servo doit temporiser la vitesse de manoeuvre des volets. Soit par une lenteur générale conservative comme dans les systèmes à vis sans fin, soit avec un système qui distingue différents cas...

Même dans le cas où on se contente d'un système uniformément lent, on peut considérer deux systèmes de commande.
- Le premier consiste en un bouton-levier stable en position médiane qui permet de sortir les volets quand on l'abaisse, de les rentrer quand le soulève, et qui bloque les volets à la position atteinte quand on le lâche. (Ce système peut aussi être fait à partir de deux boutons poussoirs, mais il faut rajouter un détrompeur tactile pour éviter les fausses manoeuvres - on a pas toujours le loisir de regarder à l'intérieur...)
- Le second système est composé d'un bouton à trois positions stables assez gros pour que sa position soit tactilement reconaissable sans erreur. La position haute correspond à "volets rentrés", la position intermédiaire à "hypersustentateur" et la position basse à "hypersustentateur+trainées". Le contrôleur agit sur le servomoteur pour amener les volets à la position commandée par la position du bouton.

Personnellement je préfère de beaucoup cette dernière solution parce qu'elle libère du temps au pilote qui n'est pas dans la boucle de positionnement des volets. Il lui suffit de prépositionner le bouton (et de contrôler qu'il l'a bien mis dans la position désirée !), et il peut s'occuper d'autre chose...
Et puis ce système se prête mieux à la distinction des différentes manoeuvres au cas où on voudrait des vitesses d'action différentes...

En comparaison, le trim est relativement plus facile (il s'apparente à la première solution de commande) car il est continu, lent... Et de toute manière il faut que le pilote soit dans la boucle de commande puisque le capteur c'est sa sensation de confort...

Bons vols !

_________________
Les fourmis sont des guêpes comme les autres !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 10 Aoû, 2006 7:48 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Salut Philippe

Malgres que le servo soit tres rapide, c'est sa vitesse maximal pour aller d'un point à un autre.

Mais etant donné que la commande du servos sera attribué à une puce programmable, tu le fais aller à la vitesse que tu veux !!!!!!

Rapide entre 0 et 15, plus lent entre 15 et 30, toute les combinaisons sont possible, en sortie ou en rentré de volets !!!!!

A suivre donc, je m'occupe d'abord du trim !!!!!

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 12 Aoû, 2006 1:48 am 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Le projet avance doucement.

Le servo du trim monte et descend en appuyant sur deux boutons poussoirs.

Une idée m'est venu : la puce va certainement gerer les volets egalement, donc quand un cran de volet va etre appliqué, une correction sur le trim va etre également appliqué pour contrer l'effet piqueur et inversement.

Pour le trim, je pensais mettre une rangée de led pour en verifier sa position.
Mais à quoi bon, une seule led validant la position au neutre devrait suffir non ?
Pour ce point, ce n'est pas à proprement parlé un capteur de position mais une indication sur la position demandé au servo. Si le trim se desolidarise du servo ou si le servo ne repond plus, l'indicateur n'en sera pas affecté.

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: plusieurs led !
MessagePosté: Sam 12 Aoû, 2006 12:38 pm 
Hors ligne
Pilote Professionnel
Pilote Professionnel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Juin, 2005 2:15 pm
Messages: 922
Localisation: Paris
Bonjour,

Il faut bien une indication de position du trim. (éventuellement à leds)
La position neutre est un cas particulier géométrique, pas fonctionnel (c'est pas comme l'indicateur de point mort sur une moto)

La boucle de régulation que referme le pilote a pour variable les efforts, pas la position.

par contre le pilote a besoin de la psition pour préafficher le trim pour une manoeuvre particulière, (décollage... )

Je suis un peu inquiet sur le lien volet-trim... (dépend de beaucoup d'autres paramètres) => retour à une position indexée ou décalage relatif?

Il vaudrait peut-être mieux faire directement un trim automatique (avec un capteur d'efforts...)

A suivre.

_________________
Les fourmis sont des guêpes comme les autres !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 12 Aoû, 2006 3:00 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Salut

Va pour l'indicateur de position sur la totalité de la course :lol:

Sur le CP1315, il y a un anti tab, relié aux volets, quand on actionne les volets, un cable actionne l'anti tab pour contrer l'effet piqueur ou cabreur.

Je voulais reproduire cette action mécanique !!!!

Un capteur d'effort oui, mais si tu pousses sur le manche pour descendre, il va y avoir un effort au manche, si le trim compense cet effort, on est pas pres de se poser !!!! :lol: :lol: :lol:

Je ne voudrai pas non plus faire une usine à gaz !!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 14 Aoû, 2006 3:30 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 01 Mar, 2005 2:49 pm
Messages: 88
Localisation: St-Tite, Québec, Canada
Je trouve très intéressant ce sujet.

J'ai suivi les plans de M. Piel pour les compensateurs (trims) de mon C.P. 605 en j'en suis très satisfait. Je n'ai jamais utilisé un "trim" électrique, peut-être est-ce la cause de ma réticence à tant de complications.... En ajoutant quelque chose de semblable pour les ailerons et le gouvernail on serait proche d'un auto pilote trois axes! En couplant le tout avec la manette des gaz (throttle) on aurait peut-être un conservateur d'altitude (altitude hold).... Je dois surement vieillir car je préfère me payer du "pétrole" et faire des heures de vol... Mon grand rêve est de faire autant d'heures de vol que d'heures de construction... :!: même si j'adoré chaque minute de toutes les heures que j'ai mis dans la construction. M. Claude Piel fut un super concepteur (designer)!

N'ayant pas accès à un cable "téléflex" dont parlent certains, lors de ma construction, je me suis servi d'un simple cable de commande de d'ouverture de panneau arrière de benne de camion à gravier. Comme la gaine spiralée s'étirait en position "push", je l'ai simplement insérée dans un tube d'alu fixé à la structure du fuselage à quelques endroits stratégiques.... plus de "back lash", excellent fonctionnement et aucun problèmes depuis 30 ans.

Je préfère les choses simples aux choses compliquées. Mais vous êtes jeunes.... mois je préfère voler! Bonne chance! Ça m'intéresse quand même. Mon fils de 40 ans vient de faire sa formation de pilote privé... peut-être que lui apprécierait un "trim" électrique? :?:

Bonne continuation...

_________________
Jean-Claude Meunier
Québec, Canada
C-GUMM


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 06 Mai, 2007 12:27 am 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2705
Salut

Finalement, je vais revenir à la commande par curseur linéaire, qui prendra place sur la console centrale, à la place du trim mécanique.

Je vais utiliser deux servos, un dans chaque demi profondeur, vu que j'ai deux tabs, ce qui me permettra d'avoir un trim symétrique.

Il y aura un mixage entre les volets et le trim, comme ce qui existe mécaniquement.
La sortie des volets aura pour action de rajouter du trim et inversement.

La seule chose sur laquelle je butte, c'est le couple des servos à utiliser :?:

Pensez vous qu'un couple de 71.20 Ncm, soit 7.26 Kcm soit suffisant pour un trim ?

Merci


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO