Le Forum Avions Piel, consacré aux Pierres Précieuses. Super Emeraude, Beryl, Saphir, CP80 etc

Avions Claude Piel, CP1315 CP1310 CP320 Super Emeraude, CP30 Emeraude, CP80, CP1320 Saphir, CP70 Beryl, CP60 Diamant, ML250 Rubis
Nous sommes le Sam 16 Déc, 2017 3:40 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: CARAMBA CATASTROPHE!!!!!
MessagePosté: Jeu 27 Juil, 2006 2:10 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
Bonjour a tous,
suite a la chaleur ignoble qui régne dans mon atelier (38 a 40° depuis plusieurs semaines), je viens de constater que mon longeron présentait des "fissures" dans le sens de la longueur: avec la sécheresse, les fibres du bois se sont écartées et j'ai quelques fissures sur la semelle supérieure.
Je n'ai pas noté de déformation du longeron mais la séchresse a provoqué ces crevasses.
J'ai appelé l'inspecteur DGAC, mais il ne pourra venir avant fin Aout.
Qulqu'un a t il eu un probléme identique? Qu'en pensez vous?
Je n'ose pas commence l'assemblage de l'aile :Jumpy:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Juil, 2006 11:28 am 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
Slt Patrick,

Sale coup ! Quelle sont les tailles des fissures ? C'est dans le bois ou au niveau des collages ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 30 Juil, 2006 1:01 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
Non c'est uniquement dans le bois.
Je pense qu'avec la chaleur, les fibres se sont retractées.
Le longeron n'a pas bougé ni voilé, mais certaines fibres se sont écartées:
largeur fisuure <1mm longueur variable de 0.50 a 1.5m
Profondeur: apparement 1 inférieure à l'épaisseur d'une lame de semelle
(il y en a 5 pour la semelle sup. Je ne sais pas l'état des 4 autres...)
Au niveau des collages pas de problemes.
J'aurais du emballer mon longeron dans des chiffons humides lors des grosses chaleurs et sécheresses.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Chiffons humides ???
MessagePosté: Lun 31 Juil, 2006 6:02 pm 
Hors ligne
Pilote Professionnel
Pilote Professionnel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Juin, 2005 2:15 pm
Messages: 924
Localisation: Paris
Bonjour,

Je ne suis pas vraiment spécialiste du bois en aéronautique et même si je voyais ton longeron, Patrick, je me garderai de donner un avis particulier...

Par contre, sur un plans plus général, il me semble que si ces fissures sont bien dues à la sécheresse combinée à la canicule, c'est que le bois n'était pas assez sec. Soit qu'il ait été mal séché au départ, soit qu'il ait repris de l'humidité pendant l'hiver.

Dans les incendies dans les tunnels, c'est la vapeur d'eau créée par l'humidité et l'échauffement accéléré qui ne peut pas s'échapper assez vite du béton ou de la pierre et qui les fait éclater.

Les températures atteintes dans ton longeron sont bien inférieures à celle d'un incendie, mais dans le bois, l'eau est naturellement retenue dans des capillaires dont les plus petits ne sont guère plus gros que la molécule d'eau.
A cette échelle, la notion d'eau liquide ou de vapeur n'a plus vraiment de sens et il ne faut pas prendre seulement la tension de vapeur à la température atteinte, mais aussi la tension de surface qui a tendance a accroître la longueur des capillaires -ou propager les fissures- jusqu'à ce qu'ils débouchent à l'extérieur.

Or ce qui limite le diamètre et la longueur des capillaires, ce sont surtout des forces faibles, (on peut dire que le bois est un composite de cellulose -c'est à dire des sucres polymérisés- Et que ce composite est très peu réticulé)... Et pour couronner le tout, chaque extrémité de chaîne est hydrophile !

Tout le monde sait que le bois :
- se fend facilement,
- prend facilement l'humidité,
- se sèche difficilement.
Ce qui me semble plus intéressant, c'est que :
- un séchage qui conserve toutes ses caractéristiques mécaniques au bois ne peut être que très lent (le séchage à l'étuve à vapeur sèche est bonne pour les meubles, par pour les structures des avions)
- même s'il a été bien séché, le bois reprend naturellement de l'humidité profonde, (ce qui n'induit d'ailleurs aucune faiblesse mécanique immédiate)
- un temps avec des périodes très sèche et très chaude (qui seront de plus en plus courantes) peut faire fendre le bois qui a atteint un certain taux d'humidité profonde.

Ta solution à base de chiffons humides, Patrick, auraient peut-être masqué temporairement le problème, mais ne l'aurait pas résolu... Il serait problablement réapparu, à ton insu dans ton aile terminée.

Plus généralement, ce problème peut toucher toutes les structures en bois existantes... On savait déjà qu'il fallait éviter de laisser son avion à l'extérieur à la pluie et au soleil, mais peut-être faudrait-il trouver des moyens de contrôler l'humidité relative et les variations de température des hangars

Pour les nouveaux avions, il me semble qu'on peut agir dans deux directions complémentaires :
- après un dernier séchage à température ambiante, empêcher les pièces maîtresses (longerons, ... ) de reprendre de l'humidité par une imprégnation de surface avec un bouche-pores...
- concevoir des structures où le bois ne travaille jamais seul en compression, pour que les fissures qui pourraient apparaitre soient sans conséquences. Un frettage de tissu ou de fibre de carbone autour des semelles en bois du longeron pourrait conserver leur caractéristiques mécaniques même en cas de fissuration interne...

Qu'en pensez-vous ?

_________________
Les fourmis sont des guêpes comme les autres !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 31 Juil, 2006 8:59 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
Tu as raison, j'avais pensé "bouche-porer" le longeron quand je l'ai acheté, mais je me suis dit que les collages de nervures seraient surement trés mauvais.
Par contre une fois fini, cela va aller le vernis.
Je me dirige vers uine solution fibre de carbone
Je vais montrer ce longeron a Marc Lekin ( Loire Aviation à Cosnes sur Loire)
qui est un grand spécialiste du longeron bois (il assure les CN des longerons des DR400) et je vous donnerai son avis.
A +


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 31 Juil, 2006 9:49 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2713
Salut Patrick

Sale coup dur en effet :annoyed:

Pourrais tu nous faire parvenir quelques photos si possible pour se rendre compte des dégats ?

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 17 Aoû, 2006 9:28 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
Voici les dernieres nouvelles de mon longeron:
Avec le retour de l'humidité et de la pluie plus la baisse des températures,
les fissures se sont quasiment refermées toute seules (< 1mm de largeur)
Si j'avais eté en vacances en Juillet, je n'aurais peut etre rien vu.
Quand aux photos , mon numériques est HS.
Mais bon, je pense qui'il n'y a pas de problémes, c'est le travail du bois.
Qu'en pensez vous?


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Nov, 2006 9:28 am 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
J'ai vu ces derniers jous marc Le KIn de Loires Aviation à Cosne sur loire.
c'est eux qui appliquent les CN des longerons des DR400 de notre club.
C'est un spécailiste de la menuiserie aéronautique.
Il a ete impressioné par la robustesse du longeron Piel par rapport a un Jodel, et selon lui il n'y a pas de problemes. Par sécurité, il m'a fait coffrer les semelles supérieures avec un ctp boulerau 2 mm fibres a 45° sur la zone fissurée (qui d'ailleurs à cette saison est quasi invisible).
Bon 1 kg de plus et l'esprit tranquille.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Nov, 2006 1:35 pm 
Hors ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 07 Sep, 2004 11:05 pm
Messages: 2713
Salut Patrick

Donc tu as laissé tomber la solution fibre de carbone ?

La semelle superieur, où apparaissent ces fissures, ne risque t'elle pas de transmettre cette dilatation sur le CTP de 2mm que tu as collé par dessus et le fissurer à son tour ? (ps : meme avec le fil du bois à 45°)

Je me posais la question suivante suivant ton idée d'emballer le longeron dans des linges humides : n'y a t'il pas risque de deformation en mouillant la surface exterieur du bois tout en laissant l'interieur sec ?

Laurent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Nov, 2006 3:06 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
Oui la solution carbone m'a ete déconseillée: trop de différences de comportement avec le bois.
Actuellement les fissures se sont refermées l'humidité naturelle a fait son oeuvre. Par la suite les semelles ne devraient pas (ou tres peu ) secher étant collées sous le ctp et les deux subiront les variations en harmonie (contrairement au carbone qui ne bougera plus )
Quand aux linges humides c'est probablement a éviter.
Il parait que lorsqu'ils (Loire Aviaiton) désentoilent les Jodel pour refaire les longerons, ils ont tous des fissure qui ne nous empechent pas de voler.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Nov, 2006 3:07 pm 
Hors ligne
Brevet de Base
Brevet de Base
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Sep, 2004 12:24 pm
Messages: 97
Localisation: LE CREUSOT 71
Le top serait des longerons en carbone et des nervures en styro.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 04 Nov, 2006 11:56 pm 
Hors ligne
Pilote Privé Train Classique
Pilote Privé Train Classique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 14 Sep, 2004 9:03 pm
Messages: 272
Localisation: 84
Content pour toi que ce ne soit pas si grave et que c'est réparé.

Chris


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Carbone...
MessagePosté: Lun 13 Nov, 2006 3:50 pm 
Hors ligne
Pilote Professionnel
Pilote Professionnel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 29 Juin, 2005 2:15 pm
Messages: 924
Localisation: Paris
PATRICK a écrit:
Le top serait des longerons en carbone et des nervures en styro.


On pense sérieusement à ce genre de solution pour le CP20 ULM, et même à des solutions qui garderait un peu de bois au milieu de ce genre de matériaux, mais c'est encore au stade préliminaire...

A suivre...

_________________
Les fourmis sont des guêpes comme les autres !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO